La sinusite

La sinusite est une inflammation des muqueuses qui recouvrent les sinus, les os du nez. Son origine est bactérienne ou virale et lorsque ça arrive, cela provoque un gonflement des mucus et donc une obstruction nasale.

Le résultat en plus de l’obstruction du nez est une sensation de pression dans le visage et donc bien souvent de maux de tête.

Je vous explique ici une technique via la réflexologie palmaire pour soulager les sinus dans cette situation.

Je tiens à préciser qu’on ne se substitue ici à aucun traitement médical quel qu’il soit et que je ne prétends nullement remplacer l’avis et les recommandations d’un médecin.

Les sinus

Les zones réflexes correspondant aux sinus se trouvent sur la dernière phalange de chaque doigt (sauf le pouce).

Pour les travailler on va masser chaque zone avec le pouce de l’autre main par des petites pressions/relâchement successifs.

Imaginez que vous tracez 3 lignes verticales sur chaque doigt, partant de l’articulation de la dernière phalange et allant jusqu’au bout du doigt. Et vous parcourez ces lignes en utilisant cette technique appelée ‘reptation’. Faites cela sur les deux mains.

Les ganglions lymphatiques

Une autre chose importante à travailler en cas d’attaque virale ou bactérienne ce sont les ganglions lymphatiques supérieurs. Ils sont nos premières lignes de défense contre les attaques extérieures. Il est donc important de les stimuler également.

Sur les mains elles sont facilement accessibles car elle se situent sur la peau entre chaque doigt.

Comme elle sont de chaque côté de la main on va les travailler en pinçant la peau de part et d’autre pendant quelques instants.

Voilà pour cette technique d’auto-traitement. N’hésitez pas à la pratiquer plusieurs fois par jours dès l’apparition des premiers symptômes.

Vincent.

Gérer sa peur

Il n’est pas toujours facile de gérer sa peur, c’est parfois incontrôlable et il n’y a pas de recette miracle. Et heureusement car la peur peut être salutaire dans certaines situations.

Toutes fois si elle est trop présente cela peut devenir embêtant et nous bloquer dans notre vie de tous les jours.

Je vous montre ici une technique, via la réflexologie palmaire, peut-être pas pour enlever toute peur en vous mais pour vous aider à la canaliser si c’est dans une situation où elle n’est peut-être pas totalement nécessaire.

Les Reins

En Médecine Traditionnelle Chinoise, les reins sont responsables de l’émotion de peur. Nous allons donc les travailler car ils sont facilement accessibles sur les mains.

Pour les trouver (on en a un sur chaque main), il faut suivre la ligne de vie qui part du milieu du poignet et remonte jusqu’en bas de l’index.

On la suit jusqu’aux 2/3 plus ou moins, quand on tombe dans un « creux ». Ce point fait souvent un peu mal…

On va donc appuyer sur ce point avec le pouce (de l’autre main 🙂) pendant qq minutes en effectuant de toutes petites rotations.

Faites cela sur les deux mains.

Profitez-en également pour respirer calmement et profondément.

Essayez cette technique à chaque fois que vous sentez la peur arriver. Et dites vous bien également que dans bien des cas cette peur est souvent exagérée, essayer donc de relativiser !

Vincent.

L’importance du thymus

Le thymus est une glande fondamentale pour notre système immunitaire.

Je vous explique dans la vidéo ci-dessous comment la travailler et faire en sorte qu’elle vous aide à mieux vous protéger des virus et des bactéries.

Prenez soin de vous.

Vincent.

Douleurs aux dents

Les douleurs aux dents et aux gencives ne sont pas très agréables c’est le moins que l’on puisse dire. Et il n’est pas toujours facile d’avoir un rendez-vous chez le dentiste rapidement.

Je vais vous expliquer ici un moyen via la réflexologie palmaire de soulager vous douleurs aux dents.

Bien entendu ça ne résoudra certainement pas problème un abcès ou une grosse carie. Dans ces cas il faut aller chez le dentiste le plus vite possible.

Je tiens à préciser qu’on ne se substitue ici à aucun traitement médical quel qu’il soit  et que je ne prétends nullement remplacer l’avis et les recommandations d’un médecin.

Zones réflexes

Les zones réflexes des dents et des mâchoires sont assez faciles à trouver et accessibles sur les mains. Elles se situent de part et d’autre de l’articulation des phalanges du pouce.

La zone distale (près de l’ongle) correspond à la mâchoire supérieure et l’autre (proximale) à l’inférieure.

Pour les masser, il faut travailler par petites pressions le long de la ligne. Faites le quelques fois sur chacune et sur les deux mains.

Acupuncture

Un point d’acupuncture intéressant à travailler est GI1. C’est le point de départ du méridien du Gros Intestin qui part de l’index et termine à côté du nez en passant justement par les mâchoires.

Il se situe sur le côté interne de l’index, juste au coin de l’ongle.

Pour le travailler, il faut appuyer dessus (pas trop fort) et rester en contact pendant quelques instant. Bien respirer profondément et essayer de ressentir l’énergie qui circule.
Faites-le sur les deux mains également.

Voilà, j’espère que ces petits trucs pourront vous soulager en cas de besoin.
Vous pouvez les pratiquer plusieurs fois par jour.

Vincent.

Le système lymphatique

Par ces temps troublés où l’on ne parle que de virus, il n’est pas inutile de booster un peu son système lymphatique.

Le système lymphatique est un circuit parallèle au circuit sanguin et se charge de la circulation dans tout le corps des globules blancs, nécessaires à notre système immunitaire.

Les ganglions lymphatiques sont, pour résumer, des petites poches où l’on stocke les globules blancs qui permettront d’activer une réponse immunitaire rapide en cas d’attaque extérieure.

Je tiens à préciser qu’on ne se substitue ici à aucun traitement médical quel qu’il soit  et que je ne prétends nullement remplacer l’avis et les recommandations d’un médecin.

Les ganglions lymphatiques supérieurs

Nous avons des ganglions lymphatiques un peu partout dans le corps, ici on va se concentrer sur les ganglions lymphatiques supérieurs car ce sont eux qui sont utiles pour nous protéger des microbes entrant par les voies supérieures (bouche, nez, ..).

Les zones réflexes des ganglions supérieurs se trouvent entre les doigts, c’est la petite partie de peau sans os ni chair.

Pour la travailler il suffit de pincer cette zone de part et d’autre pendant quelques instants.

Faites cela sur les deux mains.

La Rate

La Rate est un organe assez méconnu en médecine occidentale et pourtant essentiel en médecine traditionnelle chinoise.

C’est elle qui est responsable de la production de globules blancs, indispensables pour notre immunité.

En Chine c’est également le Ministre Yin de l’élément Terre, qui est la base de tout. Quand la Terre lâche c’est tout le reste qui suit…

La Rate se situe à gauche dans notre corps et donc on ne va la retrouver que sur la main gauche.
Pour la trouver, repérez la ligne de vie supérieure au niveau de l’auriculaire. la Rate se trouve juste en dessous, entre les deux lignes de vie.

Pour la travailler, appuyez avec votre pouce à cet endroit et pratiquez de micro-rotations. N’ayez pas peur d’appuyer assez fort, même si c’est un peu douloureux. La Rate étant un organe profond, il faut aller la chercher !

N’hésitez, pas à pratiquer ces petits massages tous les jours !

Vincent.

Douleurs cervicales

Souvent liées au torticolis les douleurs aux vertèbres cervicales empêchent un mouvement de la nuque et leurs douleurs se propagent souvent jusqu’aux épaules. Quand c’est du à un faux mouvement par exemple, elles se dissipent généralement après quelques jours, voir une semaine.

Leur origine peut être également d’ordre plus chronique comme de l’arthrite par exemple. Dans ce cas les douleurs peuvent durer beaucoup plus longtemps.

Même si elle moins répandue que la douleur lombaire (bas du dos), ce type de douleur touche malgré tout de 10 à 20% de la population.

Voici une technique, via la réflexologie palmaire, pour vous soulager des douleurs cervicales.

Je tiens à préciser qu’on ne se substitue ici à aucun traitement médical quel qu’il soit  et que je ne prétends nullement remplacer l’avis et les recommandations d’un médecin.

Nous avons 7 vertèbres cervicales, nommées C1 à C7. C1 étant la plus proche du crâne.

La zone des vertèbres cervicales se trouve sur les deux mains, sur la phalange proximale (la plus proche du poignet) du pouce, juste sur l’arrête de l’os.

Pour la travailler, il faut mettre sa main sur le côté et partir de l’articulation du pouce (entre les deux phalanges), C1, et avancer lentement jusqu’à la boule située à la base du pouce, C7, par petites pressions successives (7 comme le nombre de vertèbres !).

Pratiquez ainsi plusieurs fois de suite sur les deux mains et n’ayez pas peur si ça fait mal, c’est normal !

Faites-le plusieurs fois par jour, au travail, devant la télé, dans les transports (pas en roulant en voiture ..) et vous devriez voir votre état s’améliorer.

Vincent.

La constipation

Dans un article précédent je vous ai montré comment améliorer l’état de votre enfant souffrant de constipation par des massages sur ses pieds.

Ici je vais vous montrer les points essentiels pour vous auto-masser, sur les mains cette fois, si vous souffrez du même mal.

Je tiens à préciser qu’on ne se substitue ici à aucun traitement médical quel qu’il soit  et que je ne prétends nullement remplacer l’avis et les recommandations d’un médecin.

Les 4 angles

Le côlon est la dernière partie du système digestif. L’intestin grêle y envoie les nutriments complètement digérés et le côlon va faire en sorte de les évacuer.

Mais pour cela ils vont faire un long trajet qui part de la droite de votre corps, juste au dessus de la hanche, remonte en peu en dessous de votre cage thoracique, traverse tout le corps et redescend jusque la hanche gauche avant de terminer à l’anus.

Comme vous pouvez le voir, ce trajet comporte des « coins » et c’est souvent là que ça bloque !

Vous pouvez, via la réflexologie palmaire, stimuler ces 4 angles (VIC, hépatique, splénique et sigmoïde). Voici où ils se situent sur les mains.

Le premier angle, la VIC, est juste au dessus de la petite boule formée par l’os du poignet. Elle est assez facilement repérable.
Appuyez avec votre pouce (de l’autre main…) en faisant des micros-rotations. N’ayez pas peur d’appuyer assez fort.

Ensuite remontez jusqu’au deuxième angle (hépatique). Pour le trouver, repérer la ligne de vie du bas (il y en a deux). L’angle est juste en dessous.
Procédez de la même manière que le précédent.

Le 3ème angle (splénique) est sur la main gauche, au même endroit que le précédent.
Il est fort possible que ça comment à faire plus mal qu’au début. Pas de panique, c’est normal car c’est souvent là que ça coince !

Le 4ème et dernier angle (sigmoïde) et de nouveau juste au dessus du petit os du poignet gauche.

Le trajet du côlon

Le plus important est de faire les angles car c’est là que ça bouche mais il est aussi intéressant de faire tout le trajet du côlon.

Vous pouvez donc, entre deux angles, faire avancer votre pouce par petites pressions successives pour arriver à l’angle suivant. Vous pouvez même faire ce trajet plusieurs fois avant de vous attarder sur l’angle.

Attention toutes fois à bien faire le trajet dans le bon sens, de la main droite vers la gauche, au risque d’aggraver le problème !

Vincent.

Le rhume

Le nez qui coule, la gorge qui pique, pas de doute, c’est la période du rhume qui revient !

Je vais vous montrer comment, via la réflexologie palmaire, vous allez pouvoir vous-même soulager les symptômes désagréables du rhume.

Je tiens à préciser qu’on ne se substitue ici à aucun traitement médical quel qu’il soit  et que je ne prétends nullement remplacer l’avis et les recommandations d’un médecin.

Les sinus

Tout d’abord on va dégager les sinus. Les zones correspondantes se trouve sur la phalange distale de chaque doigt (sauf le pouce) comme indiqué ci-dessous.

On va masser ces zones en pratiquant des chenilles en suivant des lignes imaginaires pour pouvoir parcourir toute la pulpe du doigt et ce sur les deux mains

Le diaphragme

Le massage du diaphragme va permettre de mieux respirer c’est pourquoi il est intéressant de le pratiquer également.

Pour trouver la zone correspondant au diaphragme on va trouver les lignes que l’on a sur la main. Tracez une ligne horizontale partant du début de la ligne supérieure et allant jusque la fin de la ligne inférieure. Massez-la en chenille également

Les ganglions lymphatiques

Les ganglions lymphatiques sont extrêmement important pour notre immunité. Ce sont eux qui vont s’en charger en contenant les globules blancs nous protégeant contre les attaques extérieures.

Pour les stimuler, il faut pincer, avec le pouce et l’index, la peau entre chaque doigts.

N’hésitez pas à pratiquer ces massages dès l’apparition des premiers symptômes !

Vincent.

Le hoquet

Le hoquet est un réflexe physiologique dû à une contraction brutale des muscles de la respiration (intercostaux, pectoraux, …) et du diaphragme associé à une fermeture de la glotte.

On distingue deux types de hoquet : le hoquet bénin, qui ne dure que quelques minutes et le hoquet chronique qui peut durer plusieurs jours.

Il existe beaucoup de « trucs de grand-mère » pour le faire passer parmi lesquels :

  • arrêter un moment sa respiration
  • tenter l’effet de surprise
  • boire un grand verre d’eau d’une seule traite
  • sucer un glaçon
  • tirer la langue le plus possible
  • provoquer un éternuement
  • boire de l’eau en faisant le poirier sur une main (non, là c’est pour rire)

Je vais vous montrer ici une technique via la réflexologie palmaire que vous allez pouvoir essayer vous-même.

Je tiens à préciser qu’on ne se substitue ici à aucun traitement médical quel qu’il soit  et que je ne prétends nullement remplacer l’avis et les recommandations d’un médecin.

Le diaphragme

Comme expliqué plus haut, le diaphragme étant contracté lors du hoquet on va masser la zone correspondante pour le relâcher.

La zone à masser se trouve sur les deux mains. Vous pouvez partir de la base de l’auriculaire vers le milieu du méta-carpe, en remontant légèrement vers le centre de la main, où se trouve le plexus solaire et en allant jusque la moitié du méta-carpe du pouce.
Faites ensuite la même chose sur l’autre main.

Pour masser faites la technique de la chenille. C’est à dire effectuez une pression avec le pouce, puis relâchez, avancez de quelques millimètres et recommencez.

Le nerf vague

Appelé également nerf pneumo-gastrique, le nerf vague est responsable du système nerveux para-sympathique, c’est à dire la digestion et le repos. Il est fortement stimulé lors d’une crise de hoquet. On va donc le travailler également.

Le point réflexe se situe sur le pouce, sur la tranche de la phalange distale (la plus éloignée du poignet) du côté de l’index comme indiqué ci-dessous.

Il s’agit d’un point précis qu’on va masser en micro-rotations, sans faire avancer le doigt qui travaille.

J’espère que cette technique pourra vous faire passer ces petits moments qui peuvent être bien désagréables !

Vincent.

La nuque raide

Dans notre société moderne où on passe beaucoup de temps accoudé à son bureau ou penché sur son smartphone, où on manque d’exercices physiques, on a bien souvent la nuque fort tendue, raide et douloureuse. Si on ne fait rien, les douleurs s’étendent rapidement dans la zone du trapèze et jusqu’aux épaules. Sans parler des migraines qui ne tarderont pas à apparaître.

Il existe quelques trucs pour vous aider comme par exemple appliquer de la chaleur (douche, coussins chauffants, …), cela va détendre les muscles et diminuer les douleurs.

Je vais vous expliquer comment, via la réflexologie palmaire, vous auto-masser afin de diminuer les raideurs dans la nuque.

Je tiens à préciser qu’on ne se substitue ici à aucun traitement médical quel qu’il soit  et que je ne prétends nullement remplacer l’avis et les recommandations d’un médecin.

La nuque, les cervicales et le trapèze

La première zone à travailler est bien entendu celle de la nuque. Elle se trouve sur la première phalange de chaque pouce, du côté de la paume. Massez par pressions successives de haut en bas.

Les cervicales, se trouvant dans la région de la nuque, doivent être travaillées également. Leur zone se trouve juste à côté, toujours sur la première phalange du pouce mais sur l’arête extérieure cette fois. Faites de même par pressions successives, du haut vers le bas.

Enfin comme les douleurs ou raideurs se transmettent rapidement au trapèze, il est bon de lui donner un petit coup de pouce. Il faut masser sur le dessus des métacarpes de l’annulaire à l’index, sur chaque main.

N’hésitez pas à pratiquer ces massages dès l’apparition des premiers symptômes ou en fin de journée.

Prévention

La prévention est, comme souvent, le meilleurs moyen d’éviter les problèmes, alors :

  • Pratiquez une activité physique régulière afin de tonifier la musculature de cette partie du corps.
  • Si vous êtes sujet à de fréquentes douleurs dans la nuque, renseignez-vous sur comment renforcer spécifiquement la musculature de cette zone.
  • Le stress à tendance à bloquer la nuque. Réfléchissez donc comment vous pouvez le réduire, au travail ou à la maison.
  • Si vous travaillez dans un bureau, profitez de la moindre occasion pour vous lever et bouger vos jambes. Faites des pauses fréquentes.
  • Essayez de vous tenir le plus droit possible, également assis au bureau. Surélevez votre écran pour qu’il soit face à vos yeux.

Voilà quelques règles de bon sens qui si vous les intégrez dans votre vie de manière quotidienne devraient vous éviter de faire souffrir votre nuque.

Vincent.