Le petit-déjeuner

Notre petit-déjeuner cumule bien souvent trop d’inconvénients : trop de sucre, trop froid, des céréales pas assez cuites et sucrées et des mélanges perturbant l’estomac : jus de fruits/laitages/café.

Après un tel petit déjeuner vous risquez fort de ressentir une lourdeur ou des ballonnements. Vous risquez également un gros « coup de pompe » en fin de matinée.

En Chine, le petit-déjeuner est composé de soupe, de légumes, de brioches salées fourrées aux légumes ou à la viande, d’oeufs, de protéines animales. Bref c’est un repas « normal » mais constitués d’aliments faciles à digérer.

Il faut donc tout d’abord limiter au maximum le sucre et les matières grasses. Nous sommes habitué à consommer des desserts à ce repas et changer ça peut s’avérer fort difficile pour certains ! Sachez toutes fois que nos grands parents, il y a 50-60 ans mangeaient salé et chaud le matin avant d’aller au champs. C’était pour eux la meilleure façon d’avoir suffisamment d’énergie pour la journée de travail.

La diététique chinoise préconise les céréales (bien cuites et chaudes si possible), des légumes (en soupes ou sautés) et des fruits (plutôt un peu avant le reste pour éviter les désagréments digestifs). Pour le pain, privilégiez le pain complet.

Les protéines présentent dans les oeufs suffisent mais si vous avez une activité physique importante vous pouvez rajouter de la viande ou du poisson.

Limitez les graisses type beurre et margarine ainsi que le lait de vache (préférez-lui le lait de soja plus facile à assimiler)

Pour ce qui est du thé et du café, leur côté « boostant » est fort apprécié mais attention à l’effet rebond qui lorsque la sensation de forme s’estompe, le coupe de barre qui arrive va vous donner envie d’en consommer un autre et ainsi de suite.

Je sais que la sensation du sucre le matin est fortement encrée dans nos habitudes occidentales mais pour avoir essayé le petit-déjeuner sans sucre, composé essentiellement de yaourt au soja avec des céréales (non-sucrées), des oeufs et du jambon je peux vous assurer qu’après quelques temps on n’a plus envie du tout de viennoiseries ou autre pâte au chocolat le matin !

Bon appétit !

Vincent.

La plupart de ces précieuses informations sont tirées du livre « Ces aliments qui nous soignent» de Philippe Sionneau et Josette Chapellet. Editions Guy Trédaniel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s