Les acouphènes, comment les diminuer ?

Introduction

Les acouphènes sont des bruits, souvent aigus, qu’une personne entend sans qu’ils existent réellement. Le phénomène étant plus présent au calme que dans un environnement bruyant, ces personnes peuvent avoir de gros problèmes pour s’endormir par exemple.
Leur origine peut être diverse : exposition à une musique à fort volume, une infection dans l’oreille interne ou encore la prise de certains médicaments.
Souvent les acouphènes sont temporaires et donc se résorbent d’eux-même, comme quand on revient d’une soirée où le volume sonore était trop important. D’autres fois ils sont chroniques. Là c’est beaucoup plus embêtant car ils ne vous quittent plus!

Je vais vous expliquer quelques manipulations que vous pouvez vous faire à vous-même et qui souvent donnent de bons résultats.

Je tiens à préciser qu’on ne se substitue ici à aucun traitement médical quel qu’il soit et que je ne prétends nullement remplacer l’avis et les recommandations d’un médecin.

Les zones

La réflexologie permet d’accéder à certaines zones réflexes influant sur les acouphènes. Les oreilles bien-entendu mais aussi et surtout un point d’acupuncture du méridien de la Vésicule Biliaire qui passe précisément à l’endroit d’où provient l’acouphène. Le fait de masser cette zone va réactiver l’énergie dans le méridien et soulager l’acouphène.

On va donc travailler essentiellement 3 zones (par main). Bien-entendu, insistez sur la main du côté où l’acouphène est présent et si c’est des deux côtés, travaillez les deux mains.

Tout d’abord la zone correspondant aux oreilles se trouve sur le plis de la peau entre l’annulaire et l’auriculaire, comme indiqué dans le schéma ci-dessous. Avec le pouce et l’index, vous allez pincer cette zone, sur le dos et sur la paume donc, en effectuant des micros-rotations.

La deuxième zone correspond à la trompe d’Eustache. Elle est identique à la précédente mais située entre l’annulaire et le majeur cette fois. La façon de masser est la même.

Sur le dos de la main on va retrouver le point d’acupuncture du méridien de la Vésicule Biliaire. Il se trouve là où les métacarpes de l’annulaire et de l’auriculaire se rejoignent. Comme il s’agit d’un point précis, on va travailler en « micro-rotations ». Il faut appuyer avec le pouce et faire des petits cercles de manière presque invisible en maintenant la pression. Faites cela quelques instants et ensuite faites un massage de la zone en plus grands cercles et en appuyant moins fort pour dissiper la douleur. Recommencez ce principe quelques fois.

N’ayez pas peur d’appuyer assez fort, sans toute fois vous faire trop mal. Mais il est fort probable que ces massages soient douloureux. Et si c’est le cas, ne vous inquiétez pas c’est tout à fait normal. La douleur devrait diminuer pendant le massage et avec le temps.

Surtout pratiquez plusieurs fois par jour : dans les transports, en réunion, devant la télé, partout où vous le pouvez.

Bien entendu, tout ceci ne remplacera jamais une séance chez un réflexologue spécialisé mais devrait vous permettre de diminuer fortement les effets désagréables des acouphènes.

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations.

Vincent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s