La sinusite

La sinusite est une inflammation des muqueuses qui recouvrent les sinus, les os du nez. Son origine est bactérienne ou virale et lorsque ça arrive, cela provoque un gonflement des mucus et donc une obstruction nasale.

Le résultat en plus de l’obstruction du nez est une sensation de pression dans le visage et donc bien souvent de maux de tête.

Je vous explique ici une technique via la réflexologie palmaire pour soulager les sinus dans cette situation.

Je tiens à préciser qu’on ne se substitue ici à aucun traitement médical quel qu’il soit et que je ne prétends nullement remplacer l’avis et les recommandations d’un médecin.

Les sinus

Les zones réflexes correspondant aux sinus se trouvent sur la dernière phalange de chaque doigt (sauf le pouce).

Pour les travailler on va masser chaque zone avec le pouce de l’autre main par des petites pressions/relâchement successifs.

Imaginez que vous tracez 3 lignes verticales sur chaque doigt, partant de l’articulation de la dernière phalange et allant jusqu’au bout du doigt. Et vous parcourez ces lignes en utilisant cette technique appelée ‘reptation’. Faites cela sur les deux mains.

Les ganglions lymphatiques

Une autre chose importante à travailler en cas d’attaque virale ou bactérienne ce sont les ganglions lymphatiques supérieurs. Ils sont nos premières lignes de défense contre les attaques extérieures. Il est donc important de les stimuler également.

Sur les mains elles sont facilement accessibles car elle se situent sur la peau entre chaque doigt.

Comme elle sont de chaque côté de la main on va les travailler en pinçant la peau de part et d’autre pendant quelques instants.

Voilà pour cette technique d’auto-traitement. N’hésitez pas à la pratiquer plusieurs fois par jours dès l’apparition des premiers symptômes.

Vincent.

Le céleri (branche)

Sa saveur est douce, légèrement piquante et sa nature amère et fraîche.

Cette plante est utilisée depuis des millénaires pour ses propriété médicinales par les Grecs et les Romains principalement.

Listons-en ici quelques-unes :

  • Atténue l’hyperactivité fonctionnelle du foie et de l’estomac.
  • Utile pour les vertiges, les étourdissements, les yeux rouges.
  • C’est un des légumes le plus efficace pour lutter contre l’hypertension artérielle.
  • Selon certaines études il aide à faire baisser l’excès de cholestérol.
  • Agit contre la soif, les nausées et les vomissements.
  • C’est un diurétique, antiseptique des voies urinaires.
  • Certains nutritionnistes chinois le préconisent pour le diabète.
  • Il semble avoir un effet intéressant contre les bouffées de chaleur et le syndrome de la ménopause.

Le céleri en branche est hypocalorique et n’est pas très riche en nutriment. Il est surtout utile pour ses nombreuses propriétés médicinales.

On peut le consommer sous toutes formes, cru ou cuit. Il faut cependant faire attention en présence de selles molles ou de diarrhée.

Vincent.

La plupart de ces précieuses informations sont tirées du livre « Ces aliments qui nous soignent» de Philippe Sionneau et Josette Chapellet. Editions Guy Trédaniel.

Le sport et le stress

Le stress et le sport sont intimement liés. Qui n’a pas connu le stress à la veille d’une compétition ? Ou d’un évènement nouveau ?

Il est bien connu que le sport à pour effet notamment de réduire le stress. Il faut toutefois faire attention à ne pas pratiquer une activité sportive dans un état de stress trop important.

Selon une étude parue dans la revue scientifique Circulation, un effort physique intense dans un état d’énervement favorise les infarctus du myocarde, ou crises cardiaques, du moins chez les personnes à risque.

De plus le stress va perturber l’athlète au moment de la compétition risquant de perturber sa concentration et donc le risque d’échec et plus important. Certains même ne prennent pas le départ d’une course alors qu’ils sont physiquement prêts !

La réflexologie va permettre d’agir en amont et de réguler ce stress, pour certains inévitable, en travaillant le système hormonal de l’athlète, en particulier les glandes surrénales, ce qui amènera également un meilleur sommeil.

La cohérence cardiaque et le système respiratoire avec sur tout un travail sur le diaphragme aide également énormément pour la gestion du stress.

Le travail du réflexologue consistera donc à harmoniser tout le métabolisme du sportif et également à l’écouter pour agir sur ses bloquages et ses peurs.

Vincent.

Gérer sa peur

Il n’est pas toujours facile de gérer sa peur, c’est parfois incontrôlable et il n’y a pas de recette miracle. Et heureusement car la peur peut être salutaire dans certaines situations.

Toutes fois si elle est trop présente cela peut devenir embêtant et nous bloquer dans notre vie de tous les jours.

Je vous montre ici une technique, via la réflexologie palmaire, peut-être pas pour enlever toute peur en vous mais pour vous aider à la canaliser si c’est dans une situation où elle n’est peut-être pas totalement nécessaire.

Les Reins

En Médecine Traditionnelle Chinoise, les reins sont responsables de l’émotion de peur. Nous allons donc les travailler car ils sont facilement accessibles sur les mains.

Pour les trouver (on en a un sur chaque main), il faut suivre la ligne de vie qui part du milieu du poignet et remonte jusqu’en bas de l’index.

On la suit jusqu’aux 2/3 plus ou moins, quand on tombe dans un « creux ». Ce point fait souvent un peu mal…

On va donc appuyer sur ce point avec le pouce (de l’autre main 🙂) pendant qq minutes en effectuant de toutes petites rotations.

Faites cela sur les deux mains.

Profitez-en également pour respirer calmement et profondément.

Essayez cette technique à chaque fois que vous sentez la peur arriver. Et dites vous bien également que dans bien des cas cette peur est souvent exagérée, essayer donc de relativiser !

Vincent.

La réflexologie en pédiatrie – les dents

Tous les enfants connaissent un moment difficile quand leurs dents poussent. Fièvre, douleurs, joues rouges, selles moles, c’est un passage obligé.

Je ne vais pas vous parler ici de supprimer complètement tous ces effets désagréables de la poussée dentaire mais d’aider votre enfant à passer plus facilement ce cap pénible.

La réflexologie plantaire va permettre, par des massage appropriés, de diminuer la poussée de fière et de calmer les douleurs.

Nous travaillons les zones des dent évidement mais également le système lymphatique et immunitaire, ainsi que le système digestif.

En plus d’aider à calmer les symptômes un massage en réflexologie vas apporter une grande détente à votre enfant et lui fera passer de meilleures nuits.

N’hésitez donc pas à prendre rendez-vous chez un réflexologue des les premières apparitions de dents !

Vincent.

Acupuncture – raideur du cou

Je vous avais déjà parlé dans un article précédent comment soulager les douleurs dans la nuque via la réflexologie palmaire (https://reflexologie.blog/2019/05/25/la-nuque-raide/).

Je vais vous montrer ici deux points d’acupuncture facilement accessibles (ils sont sur la main) pour soulager une raideur dans le cou.

Ces deux points (IG3 et IG4) se trouvent sur le méridien de l’Intestin Grêle. Il s’agit d’un méridien yang, qui part de la main et se termine sur le visage, à côté de l’oreille.
Ce méridien est intéressant à travailler pour les problèmes de cou car il passe par là.

Il démarre sur l’auriculaire, côté externe.
Voici son parcours sur la main et où se trouvent les deux points IG3 et 4.

Il faut bien être sur l’arête du doigt. IG3 se trouve juste après l’articulation de la 3ème phalange et IG4 dans le creux juste avant l’articulation du poignet.

Pour les stimuler poser un doigt à l’endroit précis et faite une petite pression que vous maintenez quelques instant. Il faut attendre un peu afin de sentir l’énergie circuler dans le méridien.
Faites cela sur les deux points (un et puis l’autre), et sur les deux mains.

Il est intéressant également de travailler le point TING du méridien, c’est à dire le 1er point, et ensuite de lisser le long du parcours du méridien en partant du point Ting jusqu’au coude plus ou moins.

Pour trouver ce point Ting, il faut prendre le coin de l’ongle, comme montré ci-dessous.

J’espère que cette technique pourra soulager vous douleur de nuque et de cou.

N’hésitez toutes fois pas à consulter un réflexologue ou un autre thérapeute si les douleurs sont trop fortes.

Vincent.

Le melon

La saison des melons arrive !

C’est donc le moment idéal pour se rappeler ses intérêts nutritionnels, en plus de son goût délicieux et frais !

  • Le melon est bien évidement rafraîchissant, hydratant et désaltérant.
  • Il soulage donc la soif mais également la fièvre, l’inappétence ainsi que la sensation d’oppression dans la poitrine.
  • C’est un diurétique, il favorise donc la diurèse et peut soulager les infections urinaires
  • C’est le fruit de l’été et de la canicule par excellence grâce à sa haute teneur en eau (90%).
  • Il est excellent pour traiter le coup de chaleur chez les enfants.
  • Il favorise la disparition des petites inflammations cutanées apparaissant à cause des grosses chaleurs.
  • Malgré sa teneur relativement importante en sucre (de 6 à 14%), le melon possède un index glycérique peu élevé. Il est donc bien toléré par les diabétiques.
  • En médecine chinoise, les graines sont utilisées pour clarifier le poumon et dissoudre les mucosités.
  • Le melon est également un laxatif, sa consommation quotidienne permet de clarifier les selles.
  • Il contient peu de protides et de lipides, peu de fibres également.
  • Il est très riche en provitamine A (d’où sa couleur orangée), et en vitamine C.

Pour bien le choisir : il doit être lourd, bien parfumé, avoir 10 tranches délimitées par un filet de couleur tirant vers le vert bleuté.

Quelques précautions toutefois.

Comme la banane, il tend à accélérer le mûrissement des autres fruits, mettez-le donc loin des autres.
Evitez également de le consommer glacé ou accompagné d’une trop grande quantité de boissons afin de faciliter sa digestion.
Enfin, comme beaucoup de fruits, essayez de le consommer seul, en dehors des repas.

Voilà, pas de raisons de s’en priver donc !

Vincent.

La plupart de ces précieuses informations sont tirées du livre « Ces aliments qui nous soignent» de Philippe Sionneau et Josette Chapellet. Editions Guy Trédaniel.

Acupuncture – le coude et l'épaule

Nous avons 12 méridiens principaux dans le corps (6 Yin et 6 Yang) :

  • 3 méridiens Yin partent du torse et arrivent dans les mains et 3 méridiens Yang en repartent pour aller vers le visage.
  • 3 méridiens Yang partent du visage pour arriver dans les pieds et 3 Yin repartent des pieds pour finir au torse.

C’est pareil à gauche et à droite du corps.

Nous allons nous intéresser ici aux méridiens Yang qui repartent de la main pour aller vers le visage.

Comme ils se situent à l’extérieur du bras, il passent par le coude et par l’épaule. C’est pour ça qu’il est intéressant de les travailler quand on a des soucis dans ces zones.

En fait, on peut voir un méridien comme un conduit qui recharge en énergie les endroits du corps par lesquels il passe.

Les 3 méridiens Yang de la main sont :

  • Le Gros Intestin
  • Le Triple Réchauffeur
  • L’Intestin Grêle

Voici où ils prennent leur source et quel est leur trajet :

Les points de départs des méridiens s’appellent des points TING et se nomment ici GI1, TR1 et IG1.

Pour trouver l’emplacement exact d’un point Ting il faut imaginer 2 lignes perpendiculaires longeant les limites de l’ongle et prendre leur croisement. Par exemple :

Pour les stimuler, appuyez à l’endroit précis, pas trop fort, et maintenez la pression quelques instants, une minute plus ou moins, le temps de sentir l’énergie passer. Ensuite lissez avec un ou deux doigts le long du trajet du méridien en allant jusqu’au coude plus ou moins et 3 fois.

Voici une vidéo vous montrant comment procéder au massage :

Vincent.

L’importance du thymus

Le thymus est une glande fondamentale pour notre système immunitaire.

Je vous explique dans la vidéo ci-dessous comment la travailler et faire en sorte qu’elle vous aide à mieux vous protéger des virus et des bactéries.

Prenez soin de vous.

Vincent.

Douleurs aux dents

Les douleurs aux dents et aux gencives ne sont pas très agréables c’est le moins que l’on puisse dire. Et il n’est pas toujours facile d’avoir un rendez-vous chez le dentiste rapidement.

Je vais vous expliquer ici un moyen via la réflexologie palmaire de soulager vous douleurs aux dents.

Bien entendu ça ne résoudra certainement pas problème un abcès ou une grosse carie. Dans ces cas il faut aller chez le dentiste le plus vite possible.

Je tiens à préciser qu’on ne se substitue ici à aucun traitement médical quel qu’il soit  et que je ne prétends nullement remplacer l’avis et les recommandations d’un médecin.

Zones réflexes

Les zones réflexes des dents et des mâchoires sont assez faciles à trouver et accessibles sur les mains. Elles se situent de part et d’autre de l’articulation des phalanges du pouce.

La zone distale (près de l’ongle) correspond à la mâchoire supérieure et l’autre (proximale) à l’inférieure.

Pour les masser, il faut travailler par petites pressions le long de la ligne. Faites le quelques fois sur chacune et sur les deux mains.

Acupuncture

Un point d’acupuncture intéressant à travailler est GI1. C’est le point de départ du méridien du Gros Intestin qui part de l’index et termine à côté du nez en passant justement par les mâchoires.

Il se situe sur le côté interne de l’index, juste au coin de l’ongle.

Pour le travailler, il faut appuyer dessus (pas trop fort) et rester en contact pendant quelques instant. Bien respirer profondément et essayer de ressentir l’énergie qui circule.
Faites-le sur les deux mains également.

Voilà, j’espère que ces petits trucs pourront vous soulager en cas de besoin.
Vous pouvez les pratiquer plusieurs fois par jour.

Vincent.